Le shadow banning sur Instagram ?

Site web ou réseaux sociaux, que choisir pour mon entreprise ?

C’est un sujet qui peut parfois faire débat. On entend souvent : “je n’ai pas besoin d’un site web, j’ai déjà une page Facebook ” ; “Un blog ne sert plus à rien” ; “Le bouche-à-oreille et mon compte Insta, ça me suffit”.
C’est une bonne chose d’être présent sur les réseaux sociaux, surtout quand on voit la popularité qu’ils ont aujourd’hui. Mais ne compter que sur les réseaux sociaux pour sa visibilité est une erreur. Vous pourriez vous dire que le jeu n’en vaut pas la chandelle... Un site internet, ça prend du temps et ça demande un budget. Et c’est vrai ! Mais les bénéfices sont pourtant au rendez-vous.

Voyons dans cet article pourquoi un réseau social ne remplace pas un site web ?

 

Trouver sa cible au bon moment au bon endroit


Historiquement, les réseaux sociaux sont là pour créer du lien. Ils ont été conçus dans un esprit de partage et de communauté. À la base, ils n’ont pas pour vocation de générer du business ou de permettre de présenter son entreprise.

Un fil d’actualité, qu’il soit sur Facebook ou Instagram, sera rempli de contenus totalement différents. On y trouvera votre contenu professionnel noyé parmi des photos de vacances, de moments de vie ou de petits animaux mignons. Vous avez donc des chances de passer inaperçu ou de ne pas retenir l’attention de votre cible, qui elle est présente sur ces réseaux sociaux pour se distraire.

Un internaute qui atterrit sur un site web sait pourquoi il est venu. On peut dire de cet internaute qu’il est davantage “qualifié”. Si votre site répond à ses interrogations alors ce prospect (cet internaute) se transformera probablement en client. Le site web s’adresse à un public large. Pas besoin de s’inscrire, pas besoin de compte, on y accède directement via un moteur de recherche. En effet, le site web a une meilleure accessibilité. Tout le monde ne peut pas voir votre page Facebook ou Instagram, il faut déjà avoir un compte personnel et en plus être abonné à votre page. Ce sont donc en général des personnes qui vous connaissent, qui vous suivent sur les réseaux. Pour se faire connaître, un site web est un meilleur atout. Il vous permet de toucher un autre public cible, des prospects, des personnes qui ne vous connaissent pas encore, mais qui pourraient avoir besoin de vos services ou produits.

 

Se mettre les moteurs de recherche dans la poche

 

On en parlait juste avant. Vous aurez plus de chances d’être vu avec un site web, plutôt qu’une page Facebook. 
Que faites-vous pour rechercher des informations sur une entreprise ? Pour répondre à une de vos questions ? Pour effectuer une recherche sur un produit ou un service ? En général, le premier réflexe est de faire une recherche sur Google. Dans le cycle d’achat des Français, nous agissons comme ceci : s’informer, comparer, acheter

Une page Facebook est indexée. On la retrouve sur les moteurs de recherche, mais elle n’apparaît que si on cherche votre nom d’entreprise. Ce qui veut dire que l’on vous connaît déjà avant d'avoir fait la recherche et encore faut-il que votre page Facebook soit visible en première page de Google.

Votre site internet s’accompagne de référencement naturel (SEO), celui-ci vous permet d’être visible sur les moteurs de recherche et d’y être bien positionné. Idéalement, en première page. Pour effectuer ce travail-là, mieux vaut faire appel avec des professionnels ou avoir des connaissances solides en SEO. 
On peut donc optimiser un site web à l’aide du référencement naturel et notamment en utilisant une stratégie de mots-clés. On sélectionne des mots-clés liés à votre activité pour que vous puissiez être visible sur des recherches d’internautes qui ont utilisé ces mots-clés. Ce n’est qu’une petite partie du travail que l’on peut faire en référencement naturel. On vous conseille également d’opter pour une fiche Google My Business qui appuiera votre référencement local.

 

Maîtriser son image 


Les réseaux sociaux ont des règles à suivre. Toutes les pages sont uniformisées par le même cadre et tous les réseaux ont leurs critères en termes de formats de contenus : 
images et vidéos qualitatives sur Instagram, du contenu très court sur Twitter, de la vidéo pour YouTube…  

Sur votre site web, vous êtes libre de vous présenter comme bon vous semble ! Design, code couleur, dispositions, onglets, textes, images, vidéos, vous y ajoutez ce que vous voulez, comme vous le voulez, pour que votre site web soit à votre image

Vous contrôlez également ce qui apparaît sur votre site internet. Ce qui signifie avoir un meilleur contrôle de votre e-réputation. Les réseaux sociaux sont parfois utilisés comme des forums ou une zone d’expression libre, où des informations circulent sur vous sans que vous l’ayez autorisé. Vous pourrez modérer, mais pas contrôler. Sur votre site web, vous avez un total contrôle de l’information.

 

Visibilité et accessibilité de son contenu 

 

Comme évoqué précédemment, tout le monde n’a pas de compte sur les réseaux sociaux. Pour avoir accès à votre page et à toutes vos informations, les internautes doivent avoir un compte. Et pour suivre vos actualités, il faut en plus s’abonner/liker votre page. 

Un site web lui ne vous demande pas de vous inscrire ou de vous abonner (hormis certains). Il est accessible de n’importe où, n’importe quand, et de n’importe quel support.

D’autre part, les contenus sur les réseaux sociaux sont plus ou moins éphémères, dispatchés dans le temps sur un fil d’actualités ou un feed. La durée de vie d’un post est limitée à une journée, voir quelques heures, sauf en cas de buzz ! 

Un site web est en ligne non-stop. Son contenu est durable. Si vous en avez la possibilité, penchez-vous sur le blogging ! Les articles de blog vont vous permettre de travailler votre référencement naturel, de créer du mouvement sur votre site web afin de la faire vivre, et vos articles pourront être utilisés et recyclés pour vos réseaux sociaux. 

 

Crédibilité et confiance


Un site web, c’est aussi synonyme de sérieux et de professionnalisme. Non pas que les réseaux sociaux ne le soient pas, évidemment on peut être une entreprise très sérieuse et être sur les réseaux sociaux. Néanmoins, un site web est davantage un gage de confiance. Il démontre un réel investissement, une implication plus poussée.

Quand on y pense, tout le monde peut se doter d’une page sur réseau social gratuitement, mais pas un site web. Il demande plus d’investissement et demande de faire appel à un prestataire ou d’avoir les ressources en interne. Un site web est aussi plus travaillé, ce qui aura tendance à vous rendre plus légitime, plus crédible.

Ne perdez pas à l’esprit que sur vos réseaux sociaux vos publications sont noyées dans un vaste contenu. Celui d’autres professionnels, mais aussi ceux des influenceurs, des amis, de la famille, et même d’inconnus.

 

Site web et réseaux sociaux : le binôme de choc 

 

Une page professionnelle sur un réseau social, ne remplace pas un site web. Les objectifs sont différents et on ne s’en sert pas de la même manière. 
Rappelons que les réseaux sociaux servent avant tout à créer du lien, à interagir, à dialoguer, à fédérer, ils ont avant tout une vocation sociale. Votre site web sera lui votre allié pour développer votre visibilité et votre business. 

N’oubliez pas également que ce sont des outils de communication, pas des baguettes magiques. Pas d’investissement, pas de résultats, sur l’un ou sur l’autre.

Il faut retenir que les réseaux sociaux et le site internet sont complémentaires. Le combo est d’avoir les deux ! Un site web et une ou plusieurs pages sur les réseaux sociaux. Le but est de pouvoir créer une synergie, un cercle vertueux si vous préférez. En fait, chacun apporte à l’autre et ça serait dommage de s’en priver. 
Vous pouvez vous inspirer de votre site web et créer des contenus pour vos réseaux sociaux, en renvoyant vos internautes vers votre site web. Comme vous pouvez fidéliser des clients grâce à votre site web et les inviter à vous rejoindre sur les réseaux sociaux.
Votre site web peut aider vos réseaux sociaux et vice et versa !

 
Besoin d’aide pour la création d’un site web ? Contactez-nous !

 

Source image : BullRun  © Adobe Stock

 

Lire la suite

Facebook reste le numéro 1 des réseaux sociaux

Aujourd’hui, Facebook souffle ses bougies ! Le réseau social fête ses 17 ans en ce 4 février 2021.
Lire la suite

Comment répondre aux commentaires négatifs sur les réseaux sociaux ?

Ils nous font peur, ils nous énervent, ils nous rendent un peu fous, ce sont bien eux : les commentaires négatifs sur les réseaux sociaux !
Lire la suite

TikTok : quel est ce réseau social qui fait parler de lui ?

TikTok c’est l’application tendance de 2020. Avec son ascension fulgurante, elle a déjà séduit les jeunes de moins de 24 ans. Mondialement connu TikTok semble avoir un bel avenir avec 800 millions d’utilisateurs actifs dans le monde. Lancé en septembre 2016, c’est une explosion de popularité.
En France, TikTok a connu une hausse de popularité en mars dernier au moment du confinement, et aujourd’hui la plupart des utilisateurs sont addicts.

Zoom sur l’application qui est en passe de devenir un incontournable de la communication.
Alors que fait-on sur TikTok ? Qui sont les utilisateurs de l’application ?
Quelle est la place des influenceurs ?
Est-ce intéressant du point de vue d’une entreprise ?

Réponse dans l’article ! 

 

Que fait-on sur TikTok ? 

 

TikTok = vidéos, vidéos et vidéos ! Il n’y a pas de place pour d’autres styles de média.
La mission de TikTok est de propager de bonnes ondes et de partager du contenu créatif.
En bref, on y propose du divertissement avant tout. C’est un espace de création et d’expression très apprécié par les jeunes. On y poste exclusivement de courtes vidéos spécifiquement adaptées pour le mobile. Dans leurs vidéos, les utilisateurs se mettent en scène : danses, challenges, playbacks, effets et montages vidéos, les possibilités sont très nombreuses !

Il faut savoir une chose : les hashtags sur TikTok sont maîtres ! Ils animent la communauté qui participe aux challenges que lance l’application elle-même chaque semaine. On est donc complètement dans l’esprit du contenu viral. Un autre réseau qui se positionne sur l'aspect viral d’un post est Twitter.
Mais TikTok qui propose uniquement du contenu vidéo, propose de base le contenu le plus viral. Excellente stratégie me direz-vous.

Comme beaucoup d’autres réseaux sociaux TikTok est basé sur un système d’abonnement. Vous pouvez donc vous abonner à des comptes qui vous intéressent. Vous pouvez suivre des sportifs, des chanteurs, des influenceurs, des stars et personnalités publiques, des marques et bien sûr vos amis
Tout le monde y trouve sa place.

 

 

Qui sont les utilisateurs de TikTok ? 

 

On en parlait un petit peu plus haut, ce sont les jeunes qui utilisent le plus TikTok.
Selon les dernières estimations, TikTok compterait 11 millions d’utilisateurs actifs (mensuels) français. Un énorme bond en avant puisque le dernier chiffre connu était de 4.4 millions d’utilisateurs en 2019.

Quelle génération touche TikTok en France ? Tout d’abord, il faut dire que l’application touche plus particulièrement les jeunes femmes de 13 à 24 ans. Elles représentent 51.34 % de l’audience à elles seules. La tranche des 13-17 ans représente quant à elle la plus grosse part d’utilisateurs avec 27.31 %. Les garçons prennent l'avantage sur la tranche des 25-34 ans en étant pratiquement 2 fois plus présents que les filles du même âge. 

Bon et le temps d’utilisation ? En moyenne, les utilisateurs passeraient 52 minutes par jour sur TikTok et ouvriraient l’appli 9 fois par jour. Rien que ça ! Ce chiffre reflète assez bien l’aspect addictif que peut avoir ce réseau social. 

 

 

Les influenceurs ont-ils leur place sur TikTok ?

 

Oui ! Et ils l’ont déjà trouvée. On ne vous apprend rien, les influenceurs sont omniprésents sur les réseaux sociaux. Que leur communauté soit petite, moyenne ou grosse, ils font partie du paysage.
Et le marketing d’influence n’est plus un concept mais bien une réalité.

La France se positionne en 9e place des pays comportant le plus d’influenceurs sur TikTok. Devant elle, des pays comme les États-Unis, l’Inde et la Turquie. Sur les 3.1 millions de comptes influenceurs, on retrouve 38 000 comptes français (avec plus de 1 000 abonnés). Environ 50 % des comptes influenceurs ont entre 1 000 et 5 000 abonnés. La barre des 5 000 abonnés est dépassée par 32.43 % des utilisateurs sans excéder les 20 000 abonnés. Puis l’écart se creuse, entre 20 000 et 100 000 followers il y a 14.83% de comptes et ils sont moins de 5 % à dépasser les 100 000 abonnés.
Selon Hype Auditor 4.04 % des influenceurs auraient la possibilité de collaborer avec des marques et être rémunérés pour faire de la promotion.

En ce qui concerne le taux d’engagement, il est plus élevé en France que dans les autres pays. Le taux moyen de TikTok est de 15.86 % alors qu’en France il est de 19.32 %. Le public français serait donc plus apte à s’engager dans sa relation avec les influenceurs dont il suit les aventures.

 


Quels intérêts pour une entreprise ? 

 

Bon, voilà la question à laquelle tous les communicants voudraient pouvoir répondre. Mais ce n’est pas si simple. 
Ce qui est sûr c’est que sur TikTok on sort des santiers battus. TikTok demande de l’originalité. Ceci ne signifie pas forcément d’être amusant ou drôle. Même si le réseau social impose un côté moins “strict” où il faut plus de naturel et de spontanéité, cela ne vous oblige pas à changer du tout au tout votre identité de marque. Par exemple, on retrouve de grands noms comme Dior. Cette marque prestigieuse y trouve sa place en publiant des nouveautés, des tutoriels, des vidéos de promotions... La marque reste ce qu’elle est. D'autres vont y voir un terrain de jeu pour amuser la galerie comme peuvent le faire McDonald's et Burger King.

Il est évident que TikTok est un réseau social très engageant, et il permet aux utilisateurs d’établir un lien de proximité avec les marques et entreprises qu’ils suivent. Il faut savoir que l’application est encore assez peu exploitée par les professionnels, c’est une chance. Pour le moment, les entreprises ne savent pas trop comment TikTok pourrait leur être utile et comment elles pourraient l’utiliser. Mis à part la règle d’adopter un ton plus léger, peu de monde ose s’y aventurer. Il est vrai que pour le moment le BtoB n’y a pas tellement sa place. Mais, si vous ciblez les jeunes, c’est un réseau social à maitriser. Leur attention est difficile à capter et TikTok vous offre leur écoute sur un plateau d’argent.

Néanmoins, pour le moment le taux de conversion est assez limité, c’est-à-dire que les utilisateurs qui sont des jeunes viennent surtout sur l’appli pour se divertir, c’est pourquoi le business en direct de l’appli n’a pas tellement de succès.
Par contre, pour l’image de marque, la notoriété et la promotion, c’est un canal très intéressant. Ce n’est pas pour rien que l’on y retrouve de grandes marques comme celles citées au début de l'article.
Pour les TPE et PME, faire sa place sur TikTok demande tout de même beaucoup d’énergie. Il ne faut pas oublier qu’il est important de trouver sa cible sur un réseau social. S’inscrire sur TikTok parce que les autres le font sans stratégie au préalable serait une perte de temps.

 

Pour découvrir ce réseau social, rien de mieux que de se créer un compte ! Vous pourrez toujours le supprimer par la suite, mais si cet article a éveillé votre curiosité, alors foncez !

 

 

Source image : mehaniq41 © Adobe Stock
Sources chiffres
:

Blog Digimind : https://blog.digimind.com/fr/agences/tiktok-chiffres-et-statistiques-france-monde-2020

Blog Oberlo : https://www.oberlo.fr/blog/tiktok-statistiques

Siècle Digital : https://siecledigital.fr/2020/07/17/influence-contenu-et-engagement-quelle-est-la-place-de-tiktok-en-france-en-2020/

Lire la suite

Quels réseaux sociaux choisir pour mon entreprise ?

Les Réseaux sociaux sont devenus des outils incontournables pour une stratégie de communication bien rodée. Créer une communauté, générer du trafic vers son site web, développer sa visibilité, vendre, trouver de nouveaux clients... les réseaux sociaux sont une véritable mine d’or pour une entreprise. Et il en existe pour tous les goûts ! Alors quel réseau social choisir pour communiquer sur son entreprise ? Faut-il se concentrer sur un réseau social en particulier ? Faut-il être présent sur différents réseaux à la fois ?

On répond à vos questions 🧐

 

3 règles d'or avant de se lancer sur les réseaux sociaux  

 

1) Déterminer ses objectifs 

Pourquoi utiliser les réseaux sociaux ? Que comptez-vous y faire et dans quel but ? Avant de vous lancer, vous devez déterminer vos objectifs. Se lancer sur les réseaux sociaux en se disant “je vais faire comme mes concurrents” OU "je dois le faire parce que tout le monde le fait" ne vous apportera surement pas les résultats attendus. Ce n’est pas parce que les autres le font que vous devez obligatoirement faire la même chose. Vous pouvez évidemment vous inspirer de ce qu'il se fait, c'est tout à fait normal. Par contre, c'est VOTRE communication. Elle doit vous ressembler et vous correspondre.

Prenez donc du temps pour fixer vos objectifs. Voici quelques exemples : 

  • Générer du trafic vers votre site web
  • Vendre vos produits ou services
  • Augmenter la notoriété de votre marque
  • Gagner en légitimité
  • Vous faire connaître
  • Fédérer une communauté
  • Améliorer votre service client
  • Trouver de nouveaux clients
  • Fidéliser vos clients actuels

 

2) Connaître sa cible

Comme dans toute stratégie, connaître sa cible, c’est la base. Sur les réseaux sociaux comme ailleurs on doit s'assurer de pouvoir trouver sa cible. Chaque réseau social a ses spécificités et possède donc sa propre audience.
Faites-vous du BtoB ou BtoC ? Qui est votre cœur de cible ? Quels sont vos prospects potentiels ? Qui aimeriez-vous toucher via vos réseaux sociaux ? Sur quels réseaux sont vos clients ? Et vos prospects ?
Pour vous aider, vous pouvez créer des portraits de vos cibles ou dans le jargon marketing des "personas". Il s'agit de créer un portrait type d'un client où on y fait figurer des données démographiques, géographiques, mais aussi des données sur les centres d’intérêt et habitudes. Vous pouvez vous appuyer sur votre propre connaissance de vos clients ou utiliser les données de Google Analytics par exemple. Si vous partez de rien ou de presque rien, ne vous en faites pas, le profil de vos clients s'éclaircira au fil du temps et des échanges que vous aurez avec eux. 

3) Rien ne sert de vouloir aller sur tous les réseaux sociaux

Ne vous surchargez pas de travail inutilement. Personne n'a dit qu'il fallait être présent sur tous les réseaux sociaux en même temps pour réussir, au contraire ! Faites en fonction de vos moyens et de votre cible. Mieux vaut ne pas jouer la carte de la gourmandise. Préférez ouvrir un ou deux comptes, qui seront bien alimentés, avec des posts réguliers et un contenu pertinent plutôt que 4 comptes dont vous vous occuperez de temps à autre quand le temps le permet. Une fois votre présence bien établie sur un ou deux réseaux, vous pourrez alors tenter des expérimentations sur d'autres réseaux sociaux qui vous semblent en adéquation avec votre entreprise et sa représentation.
En d'autres termes : chaque chose en son temps !


Quel réseau social adopter pour votre entreprise ? 

 

Quelques chiffres : 

  • 62.20 millions, c’est la population française.
  • 58.03 millions, c’est le nombre d’internautes, soit 89 % des Français.
  • 39.00 millions, c’est le nombre d’utilisateurs actifs des réseaux sociaux. Soit plus de la moitié des Français et un chiffre en constante augmentation.
  • 94 %, c’est le pourcentage de Français qui surfent sur le web via leur mobile.
  • 5 h 08 minutes, c’est le temps moyen passé sur internet par jour.
  • 1 h 42 minutes, c’est en moyenne le temps passé sur les réseaux sociaux par jour.

Quels sont les réseaux sociaux les plus utilisés en France (utilisateurs entre 16 et 64 ans):

  • YouTube (80 %)
  • Facebook (76 %)
  • Messenger (58 %)
  • Instagram (47 %)
  • WhatsApp (38 %)
  • Snapchat (35 %)
  • Twitter (34 %)
  • Pinterest (26 %)
  • LinkedIn (23 %)
  • Skype (21 %)
  • Twitch (15 %)
  • Tiktok (10 %)

Maintenant, partons pour un petit tour d'horizon des différentes spécificités des réseaux sociaux. 

 

FACEBOOK

Facebook est le roi des réseaux sociaux en France. Il est le 2e site le plus visité derrière Google. Qui dit réseau social très utilisé, dit aussi beaucoup de concurrence. Avec les pages entreprises Facebook vous permet de communiquer auprès de vos clients et prospects, de diffuser votre contenu et d'interagir avec eux. Les groupes privés quant à eux sont très utilisés pour fédérer une communauté et partager du contenu exclusif !

Saviez-vous que Facebook nous connaît mieux que personne ? En effet, la plateforme connaît vos goûts, vos centres d'intérêt et plus encore. À méditer.

Avantages :

  • Réseau qui mélange toutes les générations.
  • Son outil de publicité est très puissant et permet de faire des campagnes ultras ciblées.
  • Son outil de statistiques vous permet de mieux connaître vos clients.
  • Les groupes privés sont très utiles pour établir un lien de proximité avec vos clients.

Inconvénients :

  • C’est un média, faire de la publicité est devenu indispensable.
  • Son algorithme n’est pas en faveur des pages entreprises.
  • Délaissé par les jeunes au profit d’autres applications comme Snapchat, Instagram ou TikTok.

Objectifs :

  • Se faire connaître et augmenter sa notoriété.
  • Relayer du contenu et communiquer sur son entreprise (activité, valeurs, vie de l'entreprise...).
  • Créer une communauté et la fidéliser.
  • Générer du trafic vers son site web.

 

 

TWITTER

C'est le réseau leader du marketing viral. Outil idéal pour faire du réseautage, c’est aussi un très bon outil pour observer et analyser votre concurrence ! C’est le réseau social de l’information en temps réel. Le tweet est basé sur l'instantanéité. À l’inverse de Facebook, Twitter n’est pas focalisé sur votre cercle de connaissance. Il s’ouvre au monde entier : vous pouvez suivre l’actualité de n’importe qui.
Twitter est beaucoup utilisé pour diffuser du contenu et notamment tout ce qui touche à l'actualité. Média de l'information, on y trouve les dernières tendances et nouveautés. Vous y trouverez beaucoup de figures d'autorité et de leaders d'opinion. 

Avantages :

  • Idéal pour faire votre veille concurrentielle, mais aussi stratégique. On y trouve les sujets les plus tendance.
  • Twitter = informations en temps réel = viralité. Grâce au “retweet” on partage une actualité sur son propre compte à sa propre audience.
  • Les leaders d’opinion sont sur Twitter : 83 % des leaders de la planète possèdent un compte Twitter.

Inconvénients :

  • La fréquence de publication est obligatoire. Il faut y passer du temps.
  • La réactivité est indispensable. 
  • La réputation de Twitter a pris un coup. On y retrouve beaucoup de “haters” qui ont une attitude malveillante. Certains ont du mal à adhérer à ce réseau notamment à cause de cette viralité très forte où le bad buzz est vite arrivé.  

Objectifs :

  • Générer du trafic vers son site web.
  • Communiquer avec ses clients et prospects de manière directe.
  • Travailler sa “social influence”.
  • Veiller son e-réputation et son univers.

 

 

INSTAGRAM

C’est le réseau social du “branding”. Réseau très tendance basé sur du contenu visuel, il s’est imposé dans la vie des Français. Les internautes y sont très engagés et interagissent facilement. D'autre part, on peut dire qu'ils sont assez fidèles puisqu'en règle générale ils se rendent sur la plateforme plusieurs fois par jour.

Instagram est l’un des réseaux les plus influents auprès des marques et des consommateurs. La plateforme propose des formats qui permettent aux entreprises de mettre en avant leur savoir-faire, mais aussi leurs collaborateurs. On y partage les coulisses de l’entreprise, le côté immergé de l’iceberg. C’est une façon d’offrir plus de proximité aux internautes. On se sent plus proche et plus concerné par l’entreprise. D'autre part, les stories (petites vidéos éphémères) d’Instagram connaissent un véritable succès et sont de plus en plus utilisées. Si vous vous lancez sur Instagram, n'hésitez pas à utiliser ce format.

Autre atout pour la plateforme, elle rend assez facile la création de contenu, grâce aux filtres et aux divers outils de retouches, vous rendrez vos visuels beaux et attractifs en un rien de temps !

C'est aussi le réseau social du commerce sur mobile ! Si vous êtes e-commerçant c'est un réseau d'autant plus intéressant !

Bon à savoir : Instagram a été racheté par Facebook et ils ont la même régie publicitaire. 

Avantages :

  • Les utilisateurs se rendent plusieurs fois par jour sur l’application.
  • Ils sont très actifs et engagés.
  • Outil très puissant pour vendre.
  • Plateforme du marketing d'influence.

Inconvénients :

  • Il faut avoir du contenu très visuel à partager. Cela demande donc des efforts de création même si Instagram vous facilite la tâche avec ses outils.
  • La concurrence est forte. 
  • Les contenus doivent être engageants pour se faire repérer par l'algorithme.

Objectifs :

  • Faire connaître son entreprise et son identité.
  • Faire connaître et vendre ses produits/services.
  • Gagner en proximité avec sa communauté.

 

 

LINKEDIN

LinkedIn est LE réseau social professionnel, incontournable pour un business BtoB. Sur ce réseau, vous pourrez valoriser votre expertise, échanger avec des professionnelles de votre secteur, prospecter, mais aussi travailler votre image de marque. Sur LinkedIn, il ne faut pas hésiter à mettre l’humain en avant. Vos posts ne doivent pas se concentrer sur vos produits ou services, c’est le moment de mettre en avant vos collaborateurs et de les impliquer. C’est donc un excellent moyen de travailler ce que l’on appelle “la marque employeur”. Tout comme le propose Facebook, LinkedIn a mis en place les pages entreprises. Vous avez donc accès à une interface dédiée pour votre activité professionnelle. 

Avantages :

  • Réseau social BtoB par excellence, il permet de valoriser son expertise et de nouer des partenariats avec des professionnels.
  • Permet de créer une page entreprise : un tremplin pour faire connaître son activité.
  • Pratique pour prospecter.

Inconvénients :

  • La publicité sur LinkedIn est possible, mais coûteuse.
  • Son algorithme a changé : il est moins facile de se démarquer.  
  • Les contenus doivent être engageants pour être repérés par l'algorithme.

Objectifs :

  • Travailler sur son image de marque.
  • Relayer du contenu sur son entreprise et sur ses produits/services.
  • Construire une communauté.

 

 

PINTEREST

Pour ceux qui ne connaissent pas ce réseau social, Pinterest est assez différent de ses collègues. La plateforme ne se définit pas vraiment comme un réseau social, mais plutôt comme un moteur de découvertes visuelles. Ce qui fait son succès est son système d’épingle.

" To pin " signifie « épingler »,
" Interest " signifie « intérêt » (ou centre d’intérêt).

En clair, vous pouvez épingler des contenus selon vos différents centres d’intérêt. Sur Pinterest vous retrouvez du contenu très diversifié : des visuels, des illustrations, des infographies, des recettes, des DIY… c’est vraiment génial pour trouver de l’inspiration. Le système de "tableau" vous permet de classer les épingles qui ont retenu votre attention. En effet, vous pouvez créer des "tableaux" et "sous-tableaux" spécifiques. Par exemple, si la décoration vous passionne, vous pourrez classer vos épingles d'inspiration par pièce avec des sous-tableaux "cuisine", "chambre", "salon', etc.

Sur Pinterest vous trouverez des professionnelles ainsi que des particuliers. Cela vous offre une richesse de contenu considérable. Même si ce réseau n’est pas fait pour tous, allez y jeter un œil ! Néanmoins, ne vous lancez pas sur Pinterest si vous ne savez pas trop ce que vous allez pouvoir y mettre. Regardez bien vos personas et demandez-vous si votre cible s'y trouve ou si cela pourrait être un bon relais pour vos contenus.

Avantages :

  • Pinterest est l’un des réseaux sociaux générant le plus de trafic vers des sites externes. Il est très utile pour votre veille et pour trouver de l’inspiration. 
  • Si votre cible est féminine, c’est le jackpot : Pinterest c’est 70 % de femmes.
  • Si vous avez un site e-commerce, Pinterest est très intéressant pour la mise en avant de vos produits, vous pouvez également connecter le réseau social à votre site e-commerce.
  • C’est la plateforme avec la plus grande longévité. Elle permet de partager des contenus visibles sur le long terme. 

Inconvénients :

  • Certaines thématiques se prêtent plus au jeu comme la mode, le design, la cuisine, le lifestyle…
  • Il faut pouvoir créer des visuels attractifs. Tout comme Instagram on s’appuie beaucoup sur le visuel.

Objectifs :

  • Booster ses conversions online et offlline : générer des leads.
  • Donner de la visibilité à ses produits et/ou services.
  • Générer du trafic vers son site web/améliorer son SEO.

 

 

YOUTUBE

YouTube est LA plateforme de vidéos. Que ce soit pour écouter de la musique, regarder des tutoriels ou bien se divertir, YouTube est connu de tous. Néanmoins, toutes les entreprises ne sont pas sur YouTube. Le format vidéo, bien qu’il soit très en vogue et de plus en plus plébiscité par les internautes, il n'est pas le format le plus simple à mettre en place. En effet, la vidéo demande plus de temps et plus d’investissements qu’un format classique. D’ailleurs, une vidéo peu qualitative a très peu de chance d’être visionnée dans son intégralité. Aujourd’hui, nous sommes habitués à un certain niveau de qualité en termes d’image et de montage. Si vous ne comptez pas publier régulièrement et/ou si le format vidéo n’est pas votre tasse de thé, alors YouTube n'est pour le moment pas fait pour vous.

Avantages :

  • 3e au classement après Google et Facebook (sites les plus consultés par mois en France).
  • La vidéo est le format favori des internautes.
  • Le format vidéo est encore sous exploité par les entreprises, c’est un bon moyen pour se démarquer de la concurrence.

Inconvénients :

  • Réussir sur YouTube demande du temps et de la persévérance.
  • Il faut poster régulièrement et créer des vidéos bien réalisées : c’est indispensable.
  • Ce n’est pas le meilleur outil pour générer du trafic sur votre site web.

Objectifs :

  • Créer et fidéliser une communauté.
  • Gagner en notoriété.
  • Se rapprocher de son audience.

 

 

TIKTOK

TikTok est devenu en très peu de temps un géant ! C’est la 2e application la plus téléchargée dans le monde. En France, TikTok est de plus en plus populaire, surtout auprès des jeunes. Les marques y voient une réelle opportunité de business, mais certaines restent mal à l’aise avec l’idée de communiquer directement auprès de mineurs qui sont les plus présents sur cette plateforme.

Pour ceux qui ne connaissent pas, TikTok est une application dont l’ADN est musical. Son format est basé sur la vidéo de courte durée : de 15 secondes à 1 minute. On peut y poster des vidéos en play-back, se filmer en dansant sur une musique, faire des montages vidéos et partager ses propres “clips”. On peut aussi réaliser des tutoriels en musique. 

C’est tout un univers de création et d’expression libre pour la jeune génération. Ils sont là avant tout pour se distraire et s'amuser. Les marques suivent donc le mouvement, mais il faut être prêt à ne pas se prendre au sérieux.

Sachez que la viralité des contenus y est très puissante. Néanmoins, c’est TikTok qui décide en grande partie de rendre un contenu viral ou non. 

Enfin, pour un Business BtoB cette application n’est pour le moment pas conseillée au vu de sa cible très jeune. Pour le BtoC, tout dépend encore une fois de votre cible.

Avantages :

  • TikTok est de plus en plus populaire et connait une croissance fulgurante dans le monde.
  • TikTok est assez unique en son genre, on mixe visuel avec audio. C’est une application à surveiller !
  • Hyper puissant en termes de viralité de contenu.

Inconvénients :

  • TikTok est au cœur de beaucoup de débats.  
  • Cette application est surtout très populaire chez les jeunes.
  • Pour une entreprise BtoB ce n’est pas un réseau intéressant pour le moment.

Objectifs :

  • Communiquer auprès de la jeune génération.
  • Mettre en avant ses produits de manière originale.
  • Utiliser le social media influence.

 

 

SNAPCHAT

Snapchat, c’est le réseau social du contenu éphémère. L’application permet de prendre des photos, des vidéos et d’envoyer des messages, qui seront effacés au bout de quelques heures. C’est la première application qui a lancé le format des “stories” et qui a proposé des filtres à ses utilisateurs. Comme TikTok la cible de Snapchat est jeune, mais Snapchat attire aussi les 18-24 ans. Grâce à la fonctionnalité "Discover", les marques, mais aussi des médias proposent des contenus dans un format très ludique qui attire les ados comme les jeunes actifs. C’est aussi le terrain de jeux des influenceurs qui mettent en avant les marques avec lesquelles ils collaborent. Finalement, sur Snapchat on peut aussi bien s'informer que se distraire. 

Avantages :

  • La cible est jeune et à l'écoute.
  • Pratique pour publier des contenus inédits (coulisses, courtes interviews, moments privilégiés en équipe…)
  • Permets de proposer une expérience inédite grâce aux filtres et geofilters.

Inconvénients :

  • Les utilisateurs ne vont pas sur Snapchat pour y trouver de la publicité.
  • La création de votre contenu sur Snapchat n’est pas exploitable sur un autre réseau social.
  • Précurseur des stories et des filtres, ils se sont fait rattraper par Instagram, Facebook et Twitter qui y ont également intégré ce type de format. On ajoute à cela la révolution TikTok... la concurrence est rude !

Objectifs :

  • Augmenter ses conversions (achat en ligne, formulaires, etc...).
  • Faire la promotion de ses produits et/ou services.
  • Générer un trafic qualifié vers son site web.
  • Augmenter sa visibilité/notoriété.

 

 

Source image : CDPiC © Adobe Stock
Sources chiffres :
www.wearesocial.com/fr/digital-2020-france 

blogdumoderateur.com
- Facebook
- Twitter
- Instagram
- Youtube

www.digimind.com/fr/
- Pinterest
- TikTok
- Snapchat
- Facebook

www.agencedesmediassociaux.com

- LinkedIn
- Facebook

www.journaldunet.com/ebusiness/le-net/1125276-les-utilisateurs-de-facebook-en-france/

www.linkinfluent.com/chiffres-cles-linkedin/

www.influenth.com/interview-mathilde-jais-pinterest/

www.20minutes.fr/arts-stars/culture/2556871-20190704-youtube-46-millions-visiteurs-uniques-mois-france-2019

www.thinkwithgoogle.com/intl/fr-fr/solutions/video/infographie-mediametrie-youtube-27-minutes/

www.oberlo.fr/blog/tiktok-statistiques

zenuacademie.com/marketing/statistiques-snapchat/

Lire la suite

Les tendances communication et réseaux sociaux 2020

La communication est sans cesse en évolution. On ne peut plus communiquer aujourd’hui comme on le faisait il y a 10 ans. Les attentes des consommateurs ont changés et leurs besoins aussi. Alors comment communiquer en 2020 ? Quelles sont les tendances social média à suivre ? Il y a t’il des bonnes pratiques à mettre en place ? Où en est la place des réseaux sociaux dans la communication de marque ? 


On vous explique tout cela dans cet article 👀


L'authenticité   

 

Une tendance se dégage : le commercial à tout va, ça ne fonctionne plus !
C’est un constat avéré, les gens sont spammés toute la journée de publicités directes ou indirectes. La publicité de masse agace et n’a plus le même impact qu'auparavant. Cela a entrainé une forme de lassitude, on esquive désormais les publicités, on boycott certaines marques pour leur marketing intrusif. On devient simplement beaucoup plus sélectif. 
Alors, comment s’y prendre ? 
On doit aller vers une communication plus douce, plus naturelle, plus spontanée et aussi plus modeste. Cette transition peut être enclenchée en adoptant la stratégie de l’inbound marketing. L’inbound marketing peut s’appliquer aussi bien aux start-ups, qu'aux TPE, PME, ou grands comptes. 

Sur les réseaux sociaux, gardez bien en tête que les internautes ne sont pas là pour être bombardés d’offres commerciales. L’important est d'adapter votre contenu à votre cible et de faire parler votre ADN. Ce qui vous différencie des autres, c’est votre histoire, vos valeurs et votre identité de marque. Alors mettez en avant ce qui vous rend unique.  Voici quelques astuces à suivre :

  • Créer une identité de marque unique (c’est la vôtre, pas celle du voisin)
  • Faire preuve de sincérité (le naturel est apprécié)
  • Montrer l’humain qui se cache derrière le business (cela vous rend plus accessible)
  • Adopter le format vidéo qui est idéal pour l’authenticité (lives, stories, interviews…)
  • Créer du lien avec les internautes

Au bout du compte, sur les réseaux sociaux le but est de se construire sa communauté et de savoir l’engager.

PS : vous pouvez vous inspirer des influenceurs. Ils ont souvent une démarche authentique. Leurs communautés les suivent pour ce qu’ils sont avant tout.


Le sens


Il y a un désir de revenir à l’essentiel. On le voit d’ailleurs tous les jours. Le vintage est à la mode, les marques s’amusent à ressortir d’anciennes collections, d’autres surfent sur une identité visuelle "à l'ancienne" et vous n’aurez pas loupé non plus la reprise des astuces de nos grands-mères.

Il y a aussi ce courant de “c’était mieux avant”. On constate que beaucoup de personnes sont à la recherche de sens. Pour une entreprise, c’est aussi important de se poser la question : Pourquoi ? Quelle est votre raison d’être ? Pourquoi faites-vous ce que vous faites ? Avec les réponses à ces questions, vous délivrerez des messages plus forts !

Cette recherche de sens va de pair avec une prise de conscience collective : l’écologie et le bien-être au travail sont au cœur de beaucoup de débats. Le développement personnel prend de plus en plus de place et cela se ressent dans la communication des entreprises. Les internautes eux aussi sont à la recherche de sens et les réseaux sociaux sont un des endroits les plus efficaces pour parler de ces sujets. D’ailleurs, même Instagram tente de revernir aux bases en testant la suppression des mentions “j’aime”. Instagram c’est the Place To be pour beaucoup d’influenceurs et la course aux likes a pris bien trop d’ampleur. La marque tente de retourner à la base des réseaux sociaux, l’endroit où l’on partageait juste des choses entre amis sans pression sociale.

Pour donner du sens à votre communication, vous pouvez donc commencer par vous demander : Pourquoi vous faites ce que vous faites ?
Si vous avez une équipe commerciale, il sera important d’uniformiser votre discours afin que votre image de marque soit cohérente. 


L’émergence du Dark Social 


Non pas de panique on ne parle pas du “deep web” ! On appelle “Dark Social” les espaces ou endroits privés où l’on peut partager du contenu unique. C’est donc du contenu exclusif et privatif, qui n'est pas public. Ce type de contenu se trouve sur les applications de messagerie comme WhatsApp ou Messenger ou encore sur des groupes privés. Beaucoup d’internautes partagent des informations via les messageries plutôt qu’en direct des réseaux sociaux. Un exemple : au lieu de commenter un post sur un événement qui m’intéresse et qui peut intéresser un ami, je vais lui partager via Messenger en message privé. Eh bien voilà, c’est une action de Dark Social.

On utilise de plus en plus ces canaux, sans même s’en rendre compte. Les marques elles aussi commencent à communiquer via les messageries. Les lieux de Dark Social sont des endroits privilégiés pour créer du lien et échanger autour d’intérêts communs.

La pression sociale est bien moins présente sur des groupes privés, les internautes y sont plus bienveillants ce qui encourage le partage. Certains réseaux publics comme Twitter sont pointés du doigt pour l’omniprésence du jugement. Twitter est en effet un endroit où il est très facile de lancer des bad buzz. Le constat est le suivant : On partage plus en privé qu’en public.


Les influenceurs

 

On parle ici de marketing d’influence. C’est une grande tendance depuis quelques années. Les influenceurs prennent de plus en plus de place aux côtés des marques. Ce sont donc des portes paroles, des figures d’autorités qui sont écoutées et soutenues par des communautés de qualité, ciblées et engagées. Travailler avec des influenceurs est une stratégie rentable et très efficace. Bon forcément, travailler avec une grande célébrité sera coûteux, mais il y a d’autres types d’influenceurs. Ceux qu’on appelle les micros influenceurs par exemple. Ils sont capables de créer une relation de proximité avec leur communauté et ont souvent une réputation en local. Ils sont accessibles, vous n’avez pas besoin de passer par des agents et de payer une fortune. Bien sûr, l’intérêt est de sélectionner des figures d’autorités cohérentes avec votre domaine d’expertise ou votre projet. Il ne s’agit pas de travailler avec un influenceur juste pour le plaisir, il faut que votre business s’y retrouve ! Étudiez votre cible et trouvez des influenceurs que votre audience est susceptible de suivre. Misez sur le storytelling et n’hésitez pas à vous montrer créatif dans vos partenariats avec les influenceurs. 


Les salariés, nouveaux ambassadeurs


92% des internautes font confiance aux recommandations des membres de leurs réseaux sociaux, contre 36% lorsque l'information provient des comptes officiels des entreprises.

Les salariés sont les portes paroles d’une entreprise. Ils ont la possibilité de soutenir leur entreprise via leurs réseaux sociaux et notamment sur LinkedIn. Vous pouvez motiver vos collaborateurs à parler de votre marque sur LinkedIn. C’est tout à votre avantage. 
Cela permet à l'entreprise de décupler sa voix. Vous pouvez communiquer sur la vie de l’entreprise, mettre en avant les visages qui la composent. Adopter une stratégie humaine, plus personnelle vous permettra d'inspirer confiance aux internautes. 
C’est aussi un très bon moyen de fédérer vos équipes et de renforcer le sentiment d’appartenance à la marque (#corporate)

 

Les messageries


On parlait tout à l’heure du Dark Social. Comme expliqué, les messageries sont de plus en plus utilisées : WhatsApp (entreprise), Wechat, Messenger, Telegram, Viber, Insta message, etc.
Ces applications sont d’autant plus utilisées grâce au développement des stories qui font d’elles des médias sociaux. Les utilisateurs sont fidèles à ces apps, les échanges sont privés, authentiques et directs. C’est pourquoi, les marques ont franchi le cap et les utilisent également dans leur stratégie de communication. Pourquoi utilisent-elles ces applications ?

Pour :

  • Contacter des prospects pour les convertir en client 
  • Contacter ses clients pour du suivi 
  • Partager des offres exclusives. Oui, c’est aussi un tunnel de vente à envisager
  • Créer du lien 


TikTok, le réseau social des ados


Alors on vous le dit tout de suite, TikTok cible essentiellement des jeunes, pour le moment ce réseau n’est pas intéressant pour du BtoB. En 2019, le réseau a atteint 625 millions d’utilisateurs actifs dans le monde, c’est une véritable explosion.
Ne foncez donc pas tête baissée sur ce réseau social qui n’a pas d’intérêt particulier pour votre entreprise si votre cible n’a pas moins de 25 ans. D’ailleurs si vous y trouvez votre cible, formez-vous à leur “langage”. Un faux pas est vite arrivé sur ce réseau social. Apprendre à parler le "jeune" est indispensable.

 

La publicité payante 

 

Les réseaux sociaux utilisent ce que l'on nomme un algorythme. C'est lui qui va trier et sélectionner les contenus qui pourraient vous intéresser. Chaque réseau social possède son propre algorythme avec ses propres règles. Récemment, Facebook et Instagram ont changé leurs algorithmes. Les pages entreprises sont mises de côté. Investir dans la publicité en ligne est devenue indispensable pour les marques. La publication de contenu aussi qualitative soit elle ne suffira plus. Les réseaux sociaux ne sont pas pour autant à négliger, ils sont des leviers puissants pour votre activité et pour booster vos ventes. Même les petits budgets peuvent permettre d’avoir de la visibilité. La régie publicitaire de Facebook et Instagram est extrêmement intéressante et vous permet de réaliser des campagnes ultras ciblées ! Retenez également que votre retour sur investissements est mesurable. Vous maitrisez donc complètement vos coûts. Quelques conseils sont à suivre pour une utilisation optimale de la publicité sur les réseaux sociaux : 

  • Utiliser le “Business Manager” pour vos campagnes. Il ne vous servira pas uniquement sur Facebook, vous pourrez l’utiliser pour diffuser des campagnes sur Instagram et sur d’autres sites web
  • Éviter les sponsorisations directes
  • Travailler son contenu pour qu’il soit de qualité
  • Faire de l’A/B Testing. C’est-à-dire proposer et tester différentes versions d’un même objet en modifiant une seule variante dans le but de déterminer qui donne le meilleur résultat auprès des internautes

PS : Selon un chercheur californien, Facebook vous connaît aussi bien que votre conjoint au bout de 230 likes et aussi bien que votre famille avec 100 likes. À méditer.

 

La qualité passe avant la quantité 

 

Il y a encore quelque temps, on nous conseillait de produire du contenu en masse pour gagner en visibilité. Beaucoup de quantité pour parfois laisser un petit peu de côté la pertinence des contenus. En travaillant sur une stratégie éditoriale, il est possible d’alterner entre des contenus courts et des contenus longs. Chacun de ces formats possède ses avantages et il serait dommage de s’en priver. Une bonne pratique à adopter est de créer et de suivre un calendrier éditorial. Ce calendrier vous permet de programmer vos contenus et de les étaler dans le temps. Cela peut faciliter votre organisation et vous permettre de gagner en productivité. 
Adopter une stratégie de contenu qualitative fait partie d’une stratégie inbound marketing. 

 

 

Les plateformes e-commerce 

 

Si vous êtes un acteur du e-commerce ou que cela vous intéresse, vous avez dû voir que plusieurs plateformes et applications mobiles se prêtent au jeu de la vente en ligne. Pour ne citer que quelques exemples : Marketplace de Facebook, Insta Shopping, Shop the look (Pinterest), 21 boutons (application), etc. Ces plateformes facilitent grandement l’expérience d’achat des consommateurs. C’est une belle opportunité pour les entreprises de vendre des produits directement via un post. Notez tout de même que ce n’est pas intéressant pour du BtoB et qu’il est impossible de vendre des services.

 

Source : Webinar avec Isabelle Cougnaud

Lire la suite

10 raisons d’avoir un site web en 2020

Vous doutez encore de l’utilité pour vous entreprise d’avoir un site web ? Cet article est pour vous !
Lire la suite

Newsletter

Préparée
avec amour

Pour des conseils, astuces et actus !

Préparée
avec amour