Quoi de neuf ?

Voilà ce qu'il s'est passé
dernièrement chez Youlead.

Publié le mercredi 02 septembre 2020 à 15:41




Le marketing de contenu est à l’honneur depuis plusieurs années. Vous avez déjà peut-être croisé l’expression “Content is king” (le contenu est roi) qui symbolise l’importance du contenu dans une stratégie webmarketing. En règle général on parle de "content marketing". Lorsque l’on s’attaque à cette stratégie, on doit garder à l’esprit que ce n’est pas une stratégie où l’on obtient des résultats immédiatement, ce n’est pas comme une affiche publicitaire qui vous fera de la publicité sur 2 semaines et après plus rien. Vous optez pour du long terme, sur de la constance. Les contenus que vous diffusez restent sur le web et continuent à générer du trafic sur la durée. Vous l’aurez compris cela participe grandement au référencement naturel.
Voyons comment mettre en place une stratégie de contenu en quelques grandes étapes.

 

 

Connaître sa cible 


On retrouve cette règle partout, mais c’est totalement indispensable ! L’important est de savoir pourquoi et aussi pour qui vous écrivez. 
Si vous ne connaissez pas votre cible, ce dont elle a besoin et ce à quoi elle
aspire, vous n’atteindrez pas vos objectifs. Pour cela, on vous propose de créer des “Buyers Personas”. Ce sont des profils types de clients que vous avez identifiés pouvant être vos cibles, voir même votre cible idéale. En d’autres termes, ce sont des portraits-robots.

Voici une liste de critères pour vous aider à construire vos buyers personas :

  • Démographiques : âge, sexe, lieu de résidence, situation conjugale, niveau d’étude…
  • Socio-économiques : catégorie socioprofessionnelle (CSP), le niveau de revenus, la profession…
  • Psychologiques : mode de vie, centres d’intérêt, leitmotiv
  • Comportementaux : avantages recherchés par le client, frein à l’achat, degré de fidélité, moyen de paiement utilisé, canal utilisé pour faire ses achats...

Évidemment, si d’autres critères vous sont utiles alors n’hésitez pas à enrichir vos personas. Plus vous avez d'informations et plus c'est facile de déterminer les contenus qui peuvent plaire à vos différentes cibles.
Le but étant de segmenter vos clients afin de leur proposer des contenus pertinents en fonction des critères que vous aurez identifiés. 

 

 

Définir des objectifs SMART


Toute action marketing nécessite de se fixer des objectifs. Cela permet de savoir ce que l’on veut précisément, comment on compte s'y prendre et quand on veut les atteindre. 
Partez sur des objectifs “SMART” : Spécifique, Mesurable, Atteignable, Réaliste et Temporellement définis.


Spécifique : vos objectifs doivent être précis. Une valeur chiffrée sera plus efficace.
Par exemple : augmenter mon nombre de vues par article => augmenter de 20 % mon nombre de vues par article d’ici 3 mois.

Mesurable : vous devez pouvoir analyser vos résultats et pour cela, vous devez définir des objectifs chiffrés dans la mesure du possible. Liés à la notion de spécifique, le critère mesurable est vraiment important pour la phase d’évaluation et pour réajuster vos objectifs si nécessaires.

Atteignable : vous devez rester lucide. Définissez des objectifs raisonnables. Ils sont source de motivation pour progresser, mais se fixer de trop gros objectifs avec peu de chance de réussite ne sera pas motivant très longtemps. 

Réaliste : Ne partez pas dans tous les sens, posez-vous et déterminez vos objectifs en fonction de vos ressources. Promouvoir sa marque doit rester stratégique.

Temporellement défini : fixez-vous des “deadlines”. Chaque objectif doit avoir une date déchéance. 

 

 

Identifier vos indicateurs clés de performance (KPIs) 

 

Quelques exemples de KPIs :

  • L’évolution de votre site sur les moteurs de recherche (gain de positions)
  • Nombre de vues d’un article, nombre de commentaires 
  • Nombre d’inscriptions à votre newsletter 
  • Trafic global sur votre site web 
  • Le classement d’un mot clé en particulier 
  • Nombre de conversions
  • Taux de clic et taux de vue
  • Taux de transformation : nombre de conversions réalisées par rapport au nombre de clics 
  • Pourcentage de vue d’une vidéo 
  • Nombre d'interactions sur les réseaux sociaux : commentaires, réactions, partages
  • La portée : nombre de personnes uniques atteintes par votre publication
    ...

Il en existe énormément ! À vous de voir quels sont ceux qui vous intéressent en fonction de vos objectifs. 

 


Identifier le ou les messages que l'on souhaite transmettre

 

L’histoire de la communication se concentre autour d’un émetteur (celui qui envoie un message) et d’un récepteur (celui qui reçoit un message). Votre message est lui l’élément central de l’échange, mais il est conditionné par d’autres facteurs comme le canal de communication que vous allez choisir, le moment où vous allez le transmettre et les conditions dans lesquelles sera votre récepteur. Un message clair est donc indispensable.

Définissez ce que vous avez envie de transmettre, ce que vous souhaitez partager avec votre audience. Vous pouvez très bien aborder différentes thématiques à partir du moment où elles vous correspondent.
Pensez à bien cerner où se situe votre persona dans son processus d’achat. 
Est-il en phase de recherche ? Est-il en phase d’évaluation et de comparaison ? Est-il en phase de prise de décision ? Où a t’il déjà acheté ? Vous n’allez pas communiquer de la même manière à quelqu’un qui vous découvre et à quelqu’un qui a déjà acheté chez vous. Votre message se doit donc d’être différent.

Pour vous aider, il existe le modèle AIDA :

  • attirer l’Attention
  • susciter l'Intérêt 
  • provoquer le Désir 
  • inciter à l’Action 

Pensez vos contenus en suivant cette logique et mettez-vous à la place de vos clients. Vous êtes aussi la cible de certaines entreprises, comment font elles pour communiquer avec vous ? Il y a t’il des choses qui vous plaisent et que vous pourriez proposer, il y a t’il des choses que vous détestez et que vous ne souhaitez pas imposer à vos clients ? 
Tentez d’identifier les différentes communications que l’on vous transmet en fonction de l’étape du processus d’achat où vous vous trouvez. 
En phase de recherche vous allez chercher du contenu informatif, on va donc chercher à attirer votre attention pour ensuite susciter votre intérêt. On va vous convaincre avec des choses qui rassurent comme des avis clients, des témoignages ou des démos. Et pour que vous passiez à l’action on va plutôt vous offrir des essais gratuits, des codes promos...

 

 

Opter pour du contenu authentique et adapté

 

On ne cesse de le dire, un contenu de qualité est un contenu certes réfléchi qui répond à un besoin, qui est en lien avec votre stratégie de référencement naturel, mais c’est aussi un contenu qui vous ressemble. Ne cherchez pas à copier ce qu’il se passe ailleurs. Évidemment, faites une veille, regardez ce que font vos concurrents, néanmoins ne cherchez pas à les copier ! Créez votre propre style en fonction de votre ADN. Les contenus originaux sont ceux qui plairont à vos lecteurs et aux moteurs de recherches. Soyez vous-même.


D’autre part, réfléchissez vos contenus pour qu’ils plaisent à vos lecteurs. Identifier les différentes problématiques que peuvent rencontrer vos cibles et leurs questionnements. Google est un moteur de réponse, il répond aux questions que posent les internautes. Votre rôle est d’apporter des solutions à travers vos contenus.
Alors, comment trouver des idées pertinentes pour vos contenus ? 

Mettez-vous à la place de vos clients et notez toutes les problématiques et questionnements qui vous viennent à l’esprit. Utilisez Google, tapez un mot clé et regardez les suggestions que vous fait Google. Demandez à votre entourage. Observez ce que fait votre concurrence. Demandez aux réseaux sociaux : faites vos recherches sur Twitter ou sur YouTube par exemple, cela vous donnera des idées de contenus.
Enfin, utilisez des outils comme AnswerThePublic ou Ubbersuggest.

 


Déterminer une ligne éditoriale

 

Il est maintenant temps de vous pencher sur votre ligne éditoriale. Il s’agit de votre fil conducteur pour vos contenus. Vous allez identifier votre positionnement, comment allez-vous vous placer par rapport à vos lecteurs ? Ferrez-vous du contenu pédagogique ? Allez-vous parler aux experts ? Identifiez les thématiques que vous allez pouvoir aborder. Pensez également aux types de contenus envisageables : articles, vidéos, podcasts, infographies ...  
Votre ligne éditoriale sert également à statuer sur le ton que vous souhaitez employer, le style rédactionnel, le vocabulaire, elle est clairement révélatrice de votre identité. 

 


Planifier ses contenus

 

Cela peut vous sembler anodin, mais un calendrier éditorial est un véritable allié. Préparez vos contenus et programmez leurs publications. Cela vous aidera à ne jamais manquer de sujets et surtout à rester régulier ! Vous aurez une vision globale sur votre production de contenu. 

 


Analyser 

 

C’est bien d’avoir mis en place une stratégie, maintenant il va falloir la suivre et l’analyser. Qu’est-ce qui fonctionne ? Qu’est-ce qui ne fonctionne pas ? Vos objectifs sont-ils atteints ? Vos KPI’s sont-ils les bons ? Que pouvez-vous améliorer ? Y a-t-il des choses à changer ?, etc. Il y a beaucoup de questions à se poser, mais le principal est d’évaluer vos résultats au regard de vos objectifs et de vos KPI’s afin d’en tirer des conclusions et préconisations. C’est ainsi que vous allez affiner et ajuster votre stratégie et que vous progresserez. Et tout cela pour vous faire connaitre, gagner en visibilité, gagner de nouveaux clients, les fidéliser et faire grandir votre entreprise.

 

 

Crédit image : puhhha  © Adobe Stock

Revenir aux actualités

Comment mettre en place sa stratégie de contenu ?

Nos secteurs géographiques