Quoi de neuf ?

Voilà ce qu'il s'est passé
dernièrement chez Youlead.

Publié le mardi 28 janvier 2020 à 15:22


 

C’est la journée européenne de la protection des données !

Les données personnelles sont au cœur de beaucoup de débats. C’est un sujet qui est plus que d’actualité ! On a assisté à quelques polémiques, où l’on remettait en cause les pratiques de certaines marques. Avec l’évolution du digital, les données personnelles ont pris beaucoup de valeur. Mais qui veut avoir accès à vos données ? Les marques, les annonceurs, mais aussi les fameux hackers. Le Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD) a été créé pour redonner le contrôle aux internautes.

Les sites web ne sont pas épargnés par ce règlement.

Bon, on vous aide à y voir un petit peu plus clair

 

C'est quoi une donnée personnelle ? 


Il s’agit de “toute information relative à une personne physique susceptible d'être identifiée, directement ou indirectement”. (Source : CNIL)
En fait, cela peut être : un prénom, un nom, une photo, une adresse postale, un numéro de téléphone, un e-mail, un numéro de carte bancaire, une adresse IP, un identifiant de connexion informatique...

Et comme ces données vous appartiennent, vous devez pouvoir en garder la maitrise !

 

via GIPHY


Comment vous mettez-vous en danger ?

 

Eh bien parfois très simplement ! 
Vos mots de passe par exemple. On insiste sur la complexité des mots de passe, car s’ils sont trop simples, vous prenez des risques ! Les hackers peuvent avoir accès à tout un tas d’information sur vous en seulement quelques clics. Un mot de passe comprenant votre date de naissance et votre prénom est un véritable bonheur pour un hacker ! 
Prenons également l’exemple des objets connectés et des réseaux Wi-Fi publics. C’est bien pratique, mais là aussi vous pouvez vous mettre en danger. Pour les cybercriminels, vous êtes de proies faciles. Vous pouvez très rapidement être confronté à des tentatives d’hacking. D'ailleurs, vous en avez très certainement déjà croisé ! Un mail un peu louche qui vient de votre banque avec des fautes d’orthographe et un lien étrange, une vidéo envoyée par un ami sur une messagerie en ligne avec une mention “c’est pas toi dans la vidéo ?”, etc. 
Ce sont des pièges… Ne cliquez pas sur le lien. Les tentatives de cybercriminalité sont de mieux en mieux rodées et il devient très facile de se faire avoir. Il faut donc être vigilant, mais sans entrer dans la psychose. 

via GIPHY

 

Et pour votre site web, qu’est-ce que ça veut dire ?


Cela passe par différentes étapes. Tous les acteurs du numérique se penchent sur la question du RGPD et se mettent aux normes progressivement. On ne s’en rend pas forcément compte, mais il s’agit d’un gros chantier pour les professionnels du digital. 

En bref, voici les 4 indispensables du RGPD pour un site web

 

LE HTTPS


Il s’agit assez simplement de la version sécurisée du protocole HTTP. Les deux versions ne sont pas totalement différentes. On a en fait réalisé une extension de protocole avec le “S”.
En gros, avec le HTTPS, on fait en sorte de chiffrer les données que vous échangez avec le serveur. C’est un moyen de garantir la sécurité de vos données, que ce soit vos identifiants, une adresse mail, un numéro de portable ou encore votre numéro de carte bancaire. Le HTTPS va bloquer d’éventuelles attaques ayant pour objectif de récupérer vos informations durant votre échange avec le serveur du site internet. 
Comment savoir si le site est sécurisé ? Vous avez un petit cadenas qui apparait à côté de votre URL comme ceci :

Exemple d'un site web sécurisé

 

LE CONSENTEMENT


Le maître mot : demandez la permission ! 

Vous avez certainement sur votre site web un formulaire de contact. Donc, à la fin de ce formulaire, vous devez faire apparaitre une case à cocher qui doit permettre à l’utilisateur de confirmer qu’il a bien compris la façon dont seront exploitées ses données et vous autorise bien à les utiliser comme défini dans votre politique. Il s’agit en bref de lui demander son consentement ! N’oubliez pas de remettre un lien vers votre politique de confidentialité afin que l’internaute puisse la consulter. 

 

LES COOKIES 


Aaaaah oui les fameux cookies ! Vous savez, c’est cette petite fenêtre qui s’ouvre au moment où vous atterrissez sur un site web. Cela prend souvent la forme d’un bandeau en bas de votre écran.

Rapidement, les cookies qu’est-ce que c’est ? C’est un petit fichier stocké sur votre ordinateur grâce au site web visité. Ces fichiers enregistrent des informations vous concernant et permettent de faciliter votre navigation (rapidité d’affichage d’un site web, accès simplifié à un compte, publicités personnalisées, etc)

Un exemple concret : vous êtes sur un site e-commerce, vous voulez acheter un meuble pour votre décoration, vous mettez votre article dans votre panier, et là vous décidez de stopper votre achat pour partir manger avec des amis. Vous fermez donc la fenêtre. Vous revenez de votre repas, vous reprenez votre ordinateur, re ouvrez la fenêtre. Et là, magie, votre article est toujours dans votre panier. Eh bien, c’est grâce aux cookies ! 

Rien ne sert de psychoter sur les cookies, on ne s’intéresse pas à vous personnellement. Non, ce qui intéresse les marketeurs, ce sont vos données pour établir des profils, ils s’informent sur les habitudes de consommations pour répondre au mieux à vos besoins. Une grande partie des cookies sont vraiment là pour vous simplifier la vie durant votre navigation.

Revenons à nos moutons. Dorénavant, vous devez donner le choix aux visiteurs de votre site, d’accepter ou de refuser les cookies. Vous devez leur laisser la possibilité de savoir clairement à quoi les cookies vous servent et comment allez vous utiliser leurs données personnelles. L’internaute a donc le choix : il accepte ou refuse, il peut choisir les paramètres et il peut revenir à tout moment sur sa décision. 

 

LA POLITIQUE DE CONFIDENTIALITE


Votre site web doit contenir une page dédiée à l’explication de votre politique de confidentialité. Sur cette page, décrivez quelles sont les informations que vous recueillez, dans quel but et quel est l’usage de ces données. N'oubliez pas de préciser comment vous garantissez la confidentialité des informations et la sécurité des internautes. Enfin, rappelez aux utilisateurs de quelle manière peuvent-ils exercer leurs droits : à connaître, modifier ou supprimer les informations qui les concernent. 

Et voilà vous savez tout ! 

via GIPHY

 

 

 

Sources :

CNIL

Crédit photo :
Ivan Kruk © Adobe Stock

 

 

Revenir aux actualités

Site Web et RGPD - Journée européenne de la protection des données

Nos secteurs géographiques