Quoi de neuf ?

Voilà ce qu'il s'est passé
dernièrement chez Youlead.

Publié le vendredi 31 juillet 2020 à 12:30




La Fevad (fédération e-commerce et vente à distance) publie ses chiffres clés du e-commerce 2020. Cette étude fait un tour d’horizon de la vente en ligne en abordant divers thèmes comme l'économie de la vente en ligne, le développement du commerce mobile, le profil type des consommateurs, leur sensibilité éco-responsable… Une étude riche en informations et instructive. 

 


Le e-commerce passe le cap des 100 milliards d’euros de chiffre d’affaires  

 

Le chiffre d’affaires du e-commerce est encore en net progression et cela depuis 2015. En hausse de 11.6 % par rapport à 2018, le e-commerce représente 103.4 milliards d’euros en 2019. On ne peut pas nier la performance de la vente en ligne qui chaque année prend de plus en plus d’espace dans nos habitudes de consommation.

 

 

Zoom sur les e-acheteurs et l’utilisation du mobile

 

8 internautes sur 10 achètent sur Internet tous supports confondus. On constate que les femmes autant que les hommes sont des adeptes du e-commerce (82 % d’hommes vs 81.5% de femmes). Les plus gros utilisateurs du commerce en ligne sont les 25-34 ans, on pourrait alors penser que c’est une affaire de jeunes actifs, mais non loin derrière on retrouve les 35-49 ans. La vente en ligne ne semble pas être une affaire de génération au vu de la diversité d’âge des acheteurs. On peut donc considérer que presque tout le monde a ou va à un moment donné acheter en ligne. Pour les e-commerçants, il est donc important de repérer les acheteurs réguliers.
D’autre part, 3 internautes sur 10 font leurs achats sur internet via leur mobile ce qui représente
16.3 millions de Français. 

 

L'utilisation du mobile dans le e-commerce

Les achats des m-acheteurs sont en grande partie orientés produits. En effet, 64 % des e-acheteurs mobile commandent des produits sur internet, 41 % achètent des services (billets culturels, voyages…),
18 % achètent des applications et enfin 17 % commandent des abonnements dématérialisés à des produits culturels.

Qu'achètent les français sur mobile

 

 

La vente en ligne, une aubaine pour le commerce de proximité

 

Les consommateurs sont demandeurs de services de proximité et le e-commerce aide les TPME à répondre à la demande. Si l’on prend l’exemple de l’alimentation, de plus en plus de producteurs locaux proposent un service en ligne pour commander son panier ou se le faire livrer. Les artisans et les commerçants ont une belle opportunité de générer du chiffre d’affaires grâce à une boutique en ligne qui vient compléter leur présence en physique. On parle de dynamique omnicanale. On optimise ses points de contacts et méthodes de distribution pour satisfaire les attentes des consommateurs.

 

 


Les marketplaces, des atouts pour l’e-commerce

 

Les marketplaces ou les “places de marché” sont des sites internet où des vendeurs indépendants vendent leurs produits. Pour n’en citer qu’un, Amazon est ce que l’on appelle une marketplace. Ces sites sont très pratiques pour les internautes. Ils peuvent trouver des produits très divers à un seul et même endroit. Populaires, les places de marchés attirent aussi les petites et moyennes structures pour distribuer leurs produits. Les TPE et PME utilisent donc ces plateformes pour booster leur business.

 

Les marketplaces dans le e-commerce

 

Amazon, le champion de la vente en ligne

 

L’étude présente le top 5 de la pénétration des sites e-commerce. Avec plus de 200 600 sites marchands actifs, la concurrence se fait sentir, mais certains grands groupes réussissent à tirer leur épingle du jeu. En 2019, les sites qui comptent le plus grand nombre de clients sont Amazon (sans surprise), la Fnac, Cdiscount, Veepee puis Eleclerc.


Top 5 du e-commerce, Amazon est de loin le champion

 

Les Français, la mode et le e-commerce

 

Le monde de la mode et de l’habillement est très populaire sur le web, il représente à lui tout seul la moitié des achats effectués en ligne avec 51 % des e-acheteurs, suivi de près par les produits culturels.
Bon à savoir : le montant moyen d’une transaction est de 59 euros. Un chiffre légèrement en baisse (-3.6 %) par rapport à 2018.

 

Les produits et services les plus achetés par les français en 2019



Sensibilité éco-responsable et e-acheteurs


Les consommateurs sont de plus en plus sensibles à l’environnement et à l’écoresponsabilité. L’étude démontre que 70 % des consommateurs privilégient les sites qui s’engagent dans une démarche responsable.

 

les e-acheteurs privilégient les entreprises ayant une démarche éco-responsable

 

Source : Étude de la Fevad, pour voir toute l'étude cliquez ici.

Crédit photo : Elena © Adobe Stock

Revenir aux actualités

Les chiffres clés du e-commerce en 2020

Nos secteurs géographiques